La Porte Saint-Florian

ul. Floriańska

Aujourd'hui:

pas d'information trouvée

C’est cette porte que franchissaient jadis les rois, après leurs batailles victorieuses, les diplomates et les grandes personnalités en visite à Cracovie. Aujourd’hui la Porte Saint-Florian est l’un des symboles de la ville. 

Depuis le Moyen-Age, elle était la principale des sept portes donnant accès à la ville. Sa défense fut confiée à la confrérie des fourreurs. Elle doit son nom à l’église Saint-Florian toute proche, mais on l’appelait aussi Porta Gloriae, c'est-à-dire Porte de la Gloire, car c’est ici que commençait la voie principale menant au Wawel (Via Regia – Voie Royale). On en parle pour la première fois dans des documents de 1307, et la partie la plus ancienne, en pierre, date probablement du tournant des XIIIe/XIVe siècles. Après la construction de la Barbacane (fin du XVe siècle), elle fut reliée à celle-ci par un couloir fortifié, appelé « col ».

Après les destructions de l’invasion suédoise au XVIIe siècle, la porte fut coiffée d’un nouveau heaume baroque, qu’elle garde encore de nos jours. La porte Saint-Florian, haute de 34,5 m, constitue un superbe marqueur dans la perspective de la rue Floriańska et de la Voie Royale. Il est difficile d’imaginer aujourd’hui que dans les années 1901-1953 un tramway passait sous le porche en abaissant à chaque fois son pantographe...

A remarquer:

  • L’aigle des Piast, d’après des cartons de Jan Matejko (du côté des Planty)
  • Le bas-relief style rococo représentant Saint-Florian (du côté de la rue Floriańska)
  • L’autel classique (début du XIXe siècle) avec une copie de style baroque tardif de Notre- Dame des Sables
ul. Floriańska
OK We use cookies to facilitate the use of our services. If you do not want cookies to be saved on your hard drive, change the settings of your browser.