L’Usine d’Email d’Oskar Schindler

ul. Lipowa 4

Aujourd'hui:

9:00-20:00
ouvert

La grande Histoire de la Seconde guerre mondiale y croise la vie de tous les jours, et la vie privée la tragédie du monde entier.

L’usine située au 4 de la rue Lipowa commença son activité deux années avant le conflit. A l’automne 1939, après avoir été confisquée à ses trois propriétaires juifs, elle passa aux mains d’un Allemand des Sudètes, Oskar Schindler (1908-1974), membre du NSDAP et probablement collaborateur de l’Abwehr. Grâce à ses relations, Schindler obtint pour sa Deutsche Emailwarenfabrik, appelée familièrement Emalia, de nombreuses commandes – aussi bien civiles (casseroles, cuillères, etc.) que militaires (p.ex. gamelles, puis également douilles d’obus) qui lui assuraient un revenu consistant.

Schindler employait des Juifs, au départ pour des raisons économiques – leur travail était gratuit. Mais il semble que la création du ghetto et la sauvagerie de la déportation lui firent comprendre que sa place de directeur d’usine prospère lui donnait une chance d’aider ces personnes ; l’obtention d’une kennkarte (carte d’identité) leur permettait de ne pas être déportées ou acheminées vers des camps de concentration.

Après la destruction du ghetto (mars 1943), Schindler réussit, grâce à ses contacts et à des pots-de-vin, à créer sur les terrains de son usine, à Płaszów, un sous-camp de travail. Ses ouvriers habitaient des baraques préparées à cet effet, loin du commandant sadique du camp, Amon Goeth, et de ses gardes. L’usine devint un abri pour environ 1 000 personnes, dont des gens âgés, malades et des enfants ; un endroit où les conditions sanitaires et les rations alimentaires étaient nettement meilleures que dans le camp.

Lorsque les Allemands, conscients qu’ils allaient perdre la guerre, commencèrent à préparer leur évacuation, ils liquidèrent le sous-camp. Schindler ouvrit alors une usine d’armement à Brünnlitz (Tchéquie) et y employa « ses » Juifs. Il sauva de cette façon la vie d’environ 1 100 personnes.

L’histoire de la fabrique et de son propriétaire, ainsi que la destinée de ses employés qu’il a réussi à sauver du camp de travail de Płaszów près de Cracovie, est mondialement connue grâce au film de Steven Spielberg La liste de Schindler, sorti en 1993. Aujourd’hui, l’ancien bâtiment administratif de la fabrique d’émail accueille une section du Musée historique de la Ville de Cracovie, appréciée des touristes de différents pays qui veulent voir l’endroit dans lequel plus de mille personnes ont été sauvées par Oskar Schindler. L’exposition est consacrée à l’entrepreneur allemand « juste parmi les nations » et à la destinée des Juifs de Cracovie qu’il a réussi à sauver ; elle présente une partie de l’histoire difficile de la ville sous l’occupation nazie. La grande Histoire de la Seconde guerre mondiale y croise la vie de tous les jours, et la vie privée la tragédie du monde entier. Cette visite n’est pas recommandée aux moins de 14 ans. L’Usine de Schindler accueille également des expositions temporaires, des projections de films et d’autres événements. Il est conseillé de réserver : www.bilety.mhk.pl.

L’Usine de Schindler fait partie de l’Itinéraire du Souvenir qui regroupe trois musées (Rue Pomorska, Pharmacie « Pod Orłem », Usine de Schindler).

Billets: PLN 21 en tarif plein, PLN 16 en tarif réduit

 

Sur le terrain de l’ancienne usine se trouve également le Musée d’Art contemporain de Cracovie, le MOCAK.

 

 

 

Heures d'ouverture:
02 janvier - 31 mars
lun. 10:00-14:00, mar.-dim. 10:00-18:00
01 avril - 31 octobre
lun. 10:00-16:00, mar.-dim. 9:00-20:00
02 novembre - 23 décembre
lun. 10:00-14:00, mar.-dim. 9:00-18:00
ul. Lipowa 4
12 257 10 17
Sur: sans obstacles
OK We use cookies to facilitate the use of our services. If you do not want cookies to be saved on your hard drive, change the settings of your browser.