La rue Bracka

ul. Bracka

Aujourd'hui:

pas d'information trouvée

Probablement la plus « littéraire » des rues contemporaines de Cracovie, rendue célèbre par la chanson du barde cracovien Grzegorz Turnau, C’est ici que se trouve le café Nowa Prowincja, fréquenté par les hommes de lettres. Une sorte d’interphone poétique permet d’entendre les voix des habitués du café (et d’autres personnages) : Ewa Lipska, Adam Zagajewski, Ryszard Krynicki, Bronisław Maj, Czesław Miłosz ou Wisława Szymborska, qui publiait ses « limerick » (poèmes humoristiques) dans la revue Głos Nowej Prowincji (« Voix de la Nouvelle Province »).

De l’autre côté de la rue, au coin de la Grand-Place, sur le mur du Palais des Potocki, on projette pendant toute l’année des poèmes. Chacun peut se joindre à l’action internationale  « Poèmes sur les murs » : pour  avoir une publication lumineuse, il suffit  de créer un compte sur le site Internet www.emultipoetry.eu.  On y présente les œuvres poétiques qui ont vu le jour dans des villes qui, comme Cracovie, ont reçu le titre de « Ville de Littérature » de l’UNESCO.

Le café De Revolutionibus. Books&Cafe, est géré par le Centre Copernic dans le palais Larisch, qui date du 19e siècle. On y trouve tout un éventail de titres de philosophie et de sciences diverses, une excellente  section reportage et un choix de littérature raffiné. Dans la partie café, on peut commander un milky way latte ou un black hole mocca cosmologiques. Pendant les weekends, on y organise des rencontres d’auteur, des conférences, des discussions, des ateliers philosophiques et artistiques pour les adultes et les enfants.

ul. Bracka
OK We use cookies to facilitate the use of our services. If you do not want cookies to be saved on your hard drive, change the settings of your browser.